Charte Ethique

“La lecture est à l’esprit ce que l’exercice est au corps”

Vous avez fait le choix de participer à l’OPEN NATIONAL DES SPORTS CEREBRAUX.
Cet évènement sera placé sous le signe de la performance et des sports du cerveau, en
particulier la Lecture Rapide et la Carte Mentale. De nombreux Compétiteurs y seront
attendus pour des compétitions autour de ces thématiques, ainsi que de nombreuses
conférences.
L’expérience qui vous attend sera hors du commun….
Elle implique toutefois que tous les Compétiteurs adhèrent au socle de valeurs et des
règles morales promues par la Société Organisatrice du Tournoi.
Pour ces raisons, la présente Charte complète le Règlement du Tournoi s’applique à tous les
Acteurs du Tournoi : Compétiteurs, Arbitres, Spectateurs, Partenaires, Sponsors, Parents,
etc.
Si elle n’a pas vocation à l’exhaustivité, elle constitue un référentiel minimal de principes qui
devront être respectés en tout temps et en toutes circonstances.


Article 1 – LES PRINCIPES ET LES VALEURS

Les Valeurs du Sport Physique, éprouvées
depuis de nombreuses années, et
indispensables à la tenue de compétitions
loyales, doivent guider la pratique des
Sports Cérébraux.
L’ensemble des Acteurs du Tournoi
s’engage à :
 Avoir l’esprit sportif :
o Être respectueux du Tournoi, de
ses règles, de soi-même, des
autres,
o Être honnête, intègre, loyal,
o Être solidaire, altruiste, fraternel,

o Être tolérant.
 Respecter les valeurs fondamentales
du Sport Physique, adaptables aux
Sport Cérébraux :
o Être ouvert et accessible à tous,
o Favoriser l’égalité des chances,
o Favoriser la cohésion et le lien
entre tous les acteurs du Tournoi,
o Refuser toute forme de
discrimination.
Ces Valeurs et l’Esprit sportif doivent
être enseignés, promus et défendus
lors du Tournoi.


Article 2 – CONFORMITE A LA LEGISLATION

Le Compétiteur s’engage à respecter les
lois et réglementations du Pays du
Tournoi.
Le Tournoi se pratique dans le respect des
principes républicains tels qu’ils sont
proclamés par la Constitution.
La Laïcité fait partie des principes
républicains.


Article 3 – COMPORTEMENT GENERAL

Les Compétiteurs doivent adopter une
tenue, un comportement et des attitudes
qui respectent la liberté et la dignité de
chacun.
Les Compétiteurs s’engagent, durant le
Tournoi, à ne rien faire, à ne rien dire et ne
rien porter qui pourrait être assimilable à
de la publicité clandestine ou à
quelconque propagande, quelle que soit
sa finalité (politique, religieuse, etc.)
Les règles de comportement général
interdisent donc formellement :
 D’avoir une attitude incorrecte à l’égard
des autres Compétiteurs ;
 D’organiser des collectes d’argent ;
 De se livrer à quelque négoce que ce
soit ;
 De mettre en circulation des listes de
souscriptions, collectes, loteries,
pétitions ou adhésions à but politique
ou non ;
 De participer à des jeux d’argent, paris,
et toute pratique assimilée ;

 De se trouver en état d’ébriété et/ou
sous l’empire d’une substance illicite ;
 De diffuser des informations contraires
à l’ordre public ou aux bonnes mœurs ;
 De détourner la finalité du Tournoi pour
faire de la propagande ou du
prosélytisme, de la prospection ou du
racolage ;
 De diffuser des contenus contrevenant
aux droits de la personnalité de tiers ou
présentant un caractère diffamatoire,
injurieux, obscène, pornographique,
offensant, violent ou incitant à la
discrimination, à la violence politique,
raciste, xénophobe, sexiste ou
homophobe ;
 De publier des informations
contrevenant à la législation sur la
protection des données personnelles
permettant l’identification des
personnes physiques sans leur
consentement notamment leur nom de
famille, adresse postale et/ou
électronique, téléphone, photographie,
enregistrement sonore ou audiovisuel,
ou de collecter et stocker des données
personnelles afférentes aux autres
Compétiteurs ;
 De harceler de quelque manière que ce
soit un autre ou plusieurs autres
Compétiteurs.
 Et plus généralement, d’adopter tout
comportement contraire à la
bienséance et à l’Esprit sportif.


Article 4 – RESPECT DES ACTEURS DU TOURNOI

Les relations entre les Compétiteurs ainsi
que celles avec la Société Organisatrice,
ses partenaires et plus généralement
celles liant toutes les personnes présentes

lors de l’OPEN NATIONAL DES SPORTS
CEREBRAUX sont fondées sur les
principes de confiance et de respect
mutuels, avec le souci de traiter chacun
avec Dignité.
La Société Organisatrice entend appliquer
une politique équitable et conforme aux
lois. Elle s’interdit notamment toute
discrimination.
Les Arbitres doivent un respect absolu aux
Compétiteurs.


ARTICLE 5 – L’INTERDICTION FORMELLE DE TOUTES FORMES DE
DISCRIMINATION

La lutte contre toutes les formes de
discrimination est une valeur
fondamentale au Tournoi.
Les Acteurs du Tournoi s’interdisent toutes
formes de discrimination, directe ou
indirecte, notamment en raison du sexe,
des mœurs, de l’orientation sexuelle, de
l’identité de genre, de l’âge, de la
situation de famille ou la grossesse, des
caractéristiques génétiques, de
l’appartenance ou la non-appartenance,
vraie ou supposée, à une ethnie, une
nation, une prétendue race ou une religion
déterminée, des opinions politiques, des
activités syndicales ou mutualistes, des
convictions religieuses, de l’apparence
physique, du patronyme, du lieu de
résidence, de l’état de santé ou du
handicap, de la situation économique de
l’intéressé, apparente ou connue de
l’auteur de la décision.
La Société Organisatrice veillera à ce que
tous, à commencer par elle-même mais
également les Compétiteurs, Arbitres,
Partenaires, Sponsors, etc. respectent
scrupuleusement cette interdiction.

Il est rappelé que la Discrimination est un
délit réprimé comme tel par le Code pénal
(article 225-1 du Code pénal).
Le Tournoi se veut inclusif à tous les
égards.
Le lieu où sera organisé le Tournoi sera
accessible aux personnes à mobilité
réduite.


ARTICLE 6 – LE RESPECT DES REGLES DU JEU

Le respect des règles du Tournoi est
impératif.
Elles sont gages de l’égalité des chances
entre tous les Compétiteurs.
Le Compétiteur doit accepter les décisions
de l’Arbitre comme faisant partie du
Tournoi.
Les erreurs d’appréciation, si elles font
également partie du Tournoi, ne peuvent
jamais donner lieu à des réactions
excessives, injurieuses et violentes.
Cela implique de s’abstenir de tout
commentaire dénigrant, notamment
publiquement.


ARTICLE 7 – CONCURRENCE LOYALE / FAIR-PLAY

La concurrence est indispensable au
Tournoi. Elle est un moteur au
dépassement de soi.
Elle doit néanmoins rester loyale en toutes
circonstances.
Les tricheries, quelles que soient leur
forme, ont pour conséquence une rupture
dans l’égalité des chances, porte atteinte à
l’équité, à l’aléa et à l’Esprit sportif.

Le fair-play signifie bien plus que le simple
respect des règles et le rejet de toute
forme de tricherie.
Il inclut également l’acceptation de la
défaite et la reconnaissance du mérite de
l’adversaire. Il est un lien vertueux entre
tous les acteurs du sport et recouvre les
notions d’amitié, de cohésion et de
solidarité, de respect et de partage de
l’idéal sportif.
Toute pression, poursuite ou harcèlement
à caractère moral ou sexuel est interdit(e).
Tous les Acteurs doivent rester mesurés
dans leur attitude, contrôler leurs propos,
leurs réactions et leurs émotions, en
toutes circonstances.


ARTICLE 8 – SANCTIONS

Les différents principes de cette Charte
éthique sont contraignants dans la mesure
où leur non-respect est passible de
sanctions pouvant aller jusqu’à l’exclusion
du Tournoi.
La Société Organisatrice se réserve le
droit de poursuivre en Justice les
manquements présentant un certain degré
de gravité et de solliciter l’indemnisation
de tous préjudices qui en sera la
conséquence.


ARTICLE 9 – ENTREE EN VIGUEUR

La présente Charte éthique constitue une
adjonction au Règlement Intérieur du
Tournoi.
Elle est susceptible d’être modifiée afin de
s’adapter aux évolutions notamment
réglementaires.
Elle entre en vigueur dès sa publication
sur le site internet du Tournoi.

Panier